Accueil > Observatoire > Calopterygidae
lundi 11 novembre 2019
Famille des Calopterygidae (Zygoptères)

Libellules exuvies larves
Famille des Calopterygidae (Zygoptères)


La famille des Calopterygidae n’est représentée en France que par le genre Calopteryx. Celui-ci compte quatre espèces dans notre pays :

  • Calopteryx haemorrhoidalis 
  • Calopteryx splendens 
  • Calopteryx virgo 
  • Calopteryx xanthostoma

Le genre Calopteryx est aisément reconnaissable par sa forme générale (ailes non pédonculées aux nombreuses nervures et cellules), mais aussi aux taches foncées présentes sur les ailes du mâle.

Les espèces du genre Calopteryx sont inféodées aux eaux courantes en général, plus rarement aux grands plans d’eau. Toutefois, en raison de leur grande mobilité, il est possible de les observer loin de tout milieux aquatiques.

Retour en haut de page
Calopteryx haemorrhoidalis (Vander Linden, 1825)

Espèce en limite d’aire nordique en France, bien répandue dans la région méditerranéenne. Des populations souvent plus isolées sont présentes à l’Est (vallée du Rhône, Franche-Comté) et à l’Ouest du pays (jusqu’aux sud des Charentes). Présente en Corse.

Les larves se développent dans les eaux courantes rapides et claires.

Retour en haut de page
Calopteryx splendens (Harris, 1776)

Espèce bien répandue au plan national (présente dans presque tous les départements français à l’exception du Sud Ouest et de l’extrême Sud Est).

Les larves se développent habituellement dans les cours d’eau ensoleillés au courant lent, également dans les annexes des cours d’eau (bras morts, gravières, etc.) lacs et les grands plans d’eau.

Retour en haut de page
Calopteryx splendens caprai Conci, 1956
La sous-espèce Calopteryx splendens caprai (Conci, 1956), est présente en Corse et ne semble pas avoir été citée de France continentale.
Retour en haut de page
Calopteryx virgo (L., 1758)

Espèce bien répandue au plan national (présente dans la quasi-totalité des départements français). Deux sous-espèces se partagent l’une le Nord et le Nord-est du pays et la seconde, de la méditerranée au Cotentin. De nombreuses zones de recouvrement existent comme en Ile-de-France. Pour le moment, les deux sous-espèces sont regroupées en une seule carte. Présente en Corse.

Les larves se développent dans les eaux courantes rapides et claires et paraissent plus sensibles à la qualité de l’eau que l’espèce précédente.

Retour en haut de page
Calopteryx xanthostoma (Charpentier, 1825)

Très proche de C. splendens, cette espèce est plutôt méridionale et méditerranéenne, à l’Ouest, des populations sont présentes jusqu’en Poitou-Charente ; plus rare ou absente à l’extrême Est du pays.

Les larves se développent dans les eaux courantes assez lentes, parfois sub-stagnantes (retenues hydroélectriques) ou bien, bien plus rarement semble-t-il, dans de petits cours d’eau aux eaux vives et claires en compagnie de C. virgo (Cantal).

Retour en haut de page